Quatre façons d'investir dans le vin

{ Posted on 07:38 by Admin }

1 - Se fournir chez les adresses en ligne ou opter pour des vins nouveaux

Tout passionné peut se fournir directement chez un viticulteur. C'est la solution la plus fiable pour bénéficier d'un cru de qualité. Cependant, pour ceux qui souhaitent faire du business, les vins jeunes sont plus intéressants pour espérer faire un maximum de bénéfices. L'idée est de s'approvisionner en vin maintenant pour un conditionnement dans deux ans. Une rencontre incontournable durant laquelle experts et critiques se réunissent pour fixer les prix des primeurs et ainsi leur propension à fermenter.

Ce genre de spéculation est rentable si le prix du vin bénéficie d'une réduction de 20 % à 30 % par rapport au prix du produit mis en bouteille.
Un autre moyen de placer de l'argent dans le vin est de faire affaire avec des sites de professionnels tels Cavépargne, Patriwine ou La Bergère Investment qui s'occupent de la gestion de votre cave.

2 - Se procurer des parts de fonds dédiés aux meilleurs crus

Avoir sa propre cave est une opportunité qui s'offre à tout le monde. Après, tout est question de choix sur les vins que l'on veut avoir. Avec le Vintage Wine Fundette ou le Wine Investment Fund, cette pratique est devenue courante en Grande-Bretagne. Elle l'est encore moins en France. En utilisant un capital de 125 000 euros, les investisseurs peuvent faire des placements dans les crus les plus connus, plus particulièrement dans les bourgognes qui constituent une part importante des vins détenus actuellement.

3 – Engager un capital dans une entreprise cotée travaillant dans le secteur

Le marché du vin se rapporte à un créneau particulier au niveau du secteur financier français. L'ensemble du secteur est dominé par le vin papier. Malgré le fait qu'auparavant, c'étaient les maisons de champagne qui ont été les premières à investir des fonds en bourse, il est clair que les sociétés cotées exclusivement en rapport avec le domaine du vin ont adopté la pratique.

4 – Acheter des vignes via une association foncière viticole

Plus concrètement, ce sont des parts que les investisseurs détiennent et non des vignes à proprement parler. Le but est d'être le propriétaire de biens fonciers, lesquels sont exploités par des agriculteurs. Le profit varie de 2 % à 3 % l'année pour une part de 20000 euros.

No Response to "Quatre façons d'investir dans le vin"

Publier un commentaire